Aucun match à l'horaire
SITE OFFICIEL DES ÉQUIPES :

Raphael Girard sort son Clorox !

Crédit photo: BIG BEN FOTO
Crédit photo: Carma Photographie
 

Le Cool FM avait une fin de semaine chargée vendredi et samedi. Tout d’abord, le tout commençait au Colisée Cardin de Sorel afin de croiser le fer avec les Éperviers. La rencontre fût peu concluante alors que les 4 buts des Éperviers en deuxième période propulsèrent l’équipe locale vers un gain de 4-1. Toujours sur la route, mais cette fois au Colisée de Laval samedi, le Cool FM mit fin à leur vilaine séquence de défaite avec une victoire bien méritée au compte de 4-0. Notons le premier blanchissage en carrière de Raphael Girard dans la LNAH !

Vendredi à Sorel

Ceux qui ne voulaient pas se coucher tard devaient se frotter les mains de satisfaction alors que la première période se joue en seulement 26 minutes. Une punition de chaque côté, aucun but, mais un avantage de 18-7 au chapitre des tirs pour les locaux après les 1200 premières secondes de jeu.

Le second vingt devient intéressant pour les partisans de Sorel. Patrick Lapostolle ouvre la marque en battant Adam Russo du côté du bloqueur. Dave Hamel et David Lacroix s’offrent un autre round de combat sur patin, cette fois à l’avantage de Lacroix alors que Hamel perd pied rapidement. Pendant que les hommes forts réfléchissent, Marc-André Huot double l’avance de Sorel d’un tir parfait dans le coin supérieur droit. Tout juste sorti des bancs de punition, Hamel et Lacroix se retrouvent pour une seconde danse. Cette fois-ci, Hamel ne laisse aucune chance à Lacroix qui semble un peu ébranlé après son combat. Cependant, le momentum ne change pas de côté et Sorel ajoute deux buts avant la fin de la période. Thomas Beauregard revient de derrière le filet pour marquer, puis Antoine Houde-Caron profite de sa solitude devant Adam Russo pour inscrire un but à partir d’un retour de lancer.

La troisième période est tout aussi tranquille que la première. Le Cool FM n’effectue que 3 tirs au but, mais l’un d’entre eux trouve le fond du filet lorsque Yannick Tifu, en fin de match, entre en zone des Éperviers et prend un tir vif et parfait dans le haut du filet, privant ainsi Marc-Antoine Gélinas d’un blanchissage.

Les avantages numériques : St-Georges 0/1, Sorel-Tracy 0/4

Les tirs : St-Georges 19 (7-9-3), Sorel-Tracy 41 (18-10-13)

Les trois étoiles :

1- Marc-Antoine Gélinas SOR (eff 0.947)

2- Marc-André Huot SOR (1b 1p)

3- Mathieu Dumas SOR (2p)

Samedi à Laval

Pour ceux qui sont moins familiers avec le ménage, Clorox est le nom d’eau de javel. À Laval, Raphael Girard a utilisé un gallon complet pour les Pétroliers.

La première période est une guerre de tranchées entre les deux formations. Keven Veilleux et William Breton livrent de retentissantes mises en échec entre autre.

La deuxième période est toute l’affaire du Cool FM. Tout d’abord, en début de période, William Breton frappe solidement un joueur des Pétroliers qui est projeté au sol et un coéquipier vient s’en mêler. Le Cool FM ressort avec l’avantage numérique. Bien installés en zone offensive, les joueurs de St-Georges s’échangent le disque jusqu’à ce que Yannick Tifu, de l’enclave, prend son temps pour loger le disque derrière Francis Leclerc. Deux duels pugilistiques surviennent. Martin Trempe livre un court combat à Cédric Labelle. Dave Hamel lâche ensuite les mitaines avec Pierre-Luc Létourneau-Leblond dans un des combats de l’année où les gauches d’Hamel atteignent la cible de nombreuses fois. De retour au hockey, le Cool FM ne perd pas de temps à doubler son avance. Drew Paris prend un tir puissant qui donne un retour sur le bâton d’Étienne Archambault qui complète. Comme si ce n’était pas assez, les jaunes et noirs ajoutent un troisième but. Archambault attire les joueurs vers le coin de la patinoire et remet à nul autre que William Breton qui est seul dans l’enclave et prend le temps de placer son tir à la gauche du gardien. Il s’agit du premier de la saison du jeune Breton. S’il a dû attendre pendant 17 matchs avant d’inscrire son premier filet, il ne faut que 8 minutes pour marquer son deuxième de la saison. En effet, « ti-will » est installé à la gauche de Leclerc alors qu’il reçoit une passe de Simon Demers et lance sur réception. La rondelle se fait un chemin entre les jambières du gardien et c’est alors 4-0.

Les Pétroliers embarquent sur la glace en troisième période avec Frédéric Piché dans les buts. Toute la période, Raphael Girard frustre les Lavallois avec des déplacements parfaits et très peu de retours aux joueurs des Pétroliers. Ajoutez à cela le travail des défenseurs qui ont bloqués de nombreux tirs. En fin de période, les Pétroliers profitent d’un avantage numérique double et retirent leur gardien. Malgré une attaque à 6 contre 3, rien ne vient à bout de Girard qui est resplendissant de forme. Avec moins d’une minute à faire, les partisans ont droit à un peu de spectacle alors que Dave Hamel et Cédric Labelle jettent les gants. Le pugiliste de St-Georges ne fait qu’une bouchée du jeune Labelle. Lors de la remise en jeu, Martin Trempe cherche lui aussi à se trouver un client pour un second combat, mais outre un ou deux hurluberlus dans les estrades, tout le monde se tient tranquille devant l’homme fort du Cool FM. Les secondes s’écoulent jusqu’à ce que le Cool FM concrétise une merveilleuse victoire de 4-0.

Les avantages numériques : St-Georges 1/3, Laval 0/4

Les tirs : St-Georges 32 (7-21-4), Laval 35 (13-9-13)

Les trois étoiles :

1- Raphael Girard STG (eff 1.000)

2- William Breton STG (2b)

3- Étienne Archambault STG (1b 1p)

Le Cool FM reviendra à la maison ce vendredi alors que les 3L seront les visiteurs. Il s’agira d’une fin de semaine d’un seul match, qui sera suivie par une fin de semaine de congé.

Vous pouvez suivre nos activités via la page Facebook du Cool FM de Saint-Georges de Beauce, LNAH et sur Instagram maintenant via coolfm_hockey.

Le Cool FM : la FIERTÉ des Beaucerons !

Samuel Busque, directeur des communications

Suivez-nous

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 THETFORD 36 24 8 52 3 1 151 118 33 0.722 33.6 12.48 31.9 23.32
45/193
81.14
33/175
2 LAVAL 36 21 10 47 3 2 165 151 14 0.653 32.4 14.15 34.5 29.30
46/157
76.29
46/194
4 SOREL-TRACY 36 18 15 39 0 3 113 125 -12 0.542 36.1 8.69 33.2 16.36
27/165
76.88
37/160
3 RIV. DU LOUP 36 18 15 39 2 1 140 140 0 0.542 33.9 11.47 35.3 23.94
45/188
75.45
41/167
5 JONQUIERE 36 14 17 33 4 1 137 156 -19 0.458 35.8 10.62 33.5 19.46
36/185
78.24
37/170
6 ST-GEORGES 36 13 19 30 1 3 117 133 -16 0.417 32.1 10.12 35.5 16.44
24/146
83.33
28/168
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 THETFORD 36 24 8 52 3 1 151 118 33 0.722 33.6 12.48 31.9 23.32
45/193
81.14
33/175
2 LAVAL 36 21 10 47 3 2 165 151 14 0.653 32.4 14.15 34.5 29.30
46/157
76.29
46/194
4 SOREL-TRACY 36 18 15 39 0 3 113 125 -12 0.542 36.1 8.69 33.2 16.36
27/165
76.88
37/160
3 RIV. DU LOUP 36 18 15 39 2 1 140 140 0 0.542 33.9 11.47 35.3 23.94
45/188
75.45
41/167
5 JONQUIERE 36 14 17 33 4 1 137 156 -19 0.458 35.8 10.62 33.5 19.46
36/185
78.24
37/170
6 ST-GEORGES 36 13 19 30 1 3 117 133 -16 0.417 32.1 10.12 35.5 16.44
24/146
83.33
28/168

Social